AC.

Modèles | Le selfie devant le miroir c’est fini !

1 septembre 2019

Le selfie devant le miroir c’est fini !

La photo étant quand même une activité plutôt cool (gare à toi si tu me contredis!), beaucoup de modèles novices font leurs apparitions. Tu en fais d’ailleurs peut-être partie ? Si c’est le cas, cet article te sera probablement utile. 

La gente féminine sera mise à l’honneur dans cet article, mais si tu es un homme ces conseils s’appliquent tout autant à toi. Je m’adresse au plus grand nombre avant tout !

Réaliser des shootings, rencontrer des personnes talentueuses, tout un tas d’opportunités s’offriront à toi. Avec même un peu de chance les portes d’une agence pourraient t’être ouverte ?! C’est souvent le but ultime quand on se met à la photo : devenir mannequin. 

« Avec un peu de chance » ? Pas tant que ça ! Contrairement aux idées reçues, ces portes ne sont pas si fermées. Il existe en effet de nombreuses catégories dans lesquelles tu pourrais sûrement trouver ta place. Tout est affaire de motivation mais surtout de travail. Comme pour tout, la persévérance est souvent la clé de la réussite. 

Des phrases un petit peu bateau, je te l’accorde, mais souvent les recettes les plus simples sont les plus efficaces ! La concurrence est rude pour les modèles/mannequins. Ce qui te démarqueras plus qu’une autre, ce sera avant tout la qualité de ton travail. Évidemment si tu ne fais ça que par passion et que ton objectif sera juste de t’amuser, ne te mets pas la pression ! Il faut avant tout prendre du plaisir dans ce que tu fais. Si ton objectif est d’aller le plus loin possible dans cette voie, le premier conseil que je te donne sera de bien choisir tes collaborateurs ! 

Préférer la qualité à la quantité.

Les personnes que tu choisiras pour créer ton univers auront un impact direct sur la qualité de ton travail ! C’est donc un point à ne pas prendre à la légère. Plus tes shootings seront qualitatifs, plus tu auras de chance de motiver un très bon photographe à travailler avec toi. Préfère donc la qualité à la quantité, c’est essentiel ! 

Je te vois déjà t’agiter à la lecture de ces quelques lignes… Tu te dis probablement que lorsque l’on débute, il est difficile de travailler sur des gros/beau projets. Tu préfères te tourner vers des choses plus simples, quitte à les multiplier pour t’entraîner? 

Selon moi c’est une chose à éviter, fais toi de l’expérience auprès de personnes qui on vraiment quelques choses à t’apprendre et à te partager. Quelqu’un qui collera à l’univers que tu as envie de te choisir, même si cela risque de te faire travailler autrement qu’en collaboration. L’expérience que tu en retireras vaux bien quelques sacrifices, surtout si ton objectif est maximal.

Proposer, ça ne coûte rien.

Pour enrichir ton book, il faudra donc parfois se dire qu’investir n’est pas forcément une mauvaise idée. Bien sûr je ne te dis pas de casser ton PEL. Tu trouveras des photographes expérimentés, avec une vraie valeur ajoutée qui se chargeront avec plaisir de débuter ton book de manière qualitative pour des prix tout à fait raisonnable. C’est comme tout, il y en a pour toutes les bourses, trouve celui qui te correspondra le mieux ! 

Si toutefois l’investissement est exclu pour toi, rien ne t’empêche de démarcher les photographes qui te font rêver en leur proposant une collaboration. C’est un sujet qui fâche souvent… En effet rien de plus agaçant pour un photographe que d’être démarché pour un shooting sur lequel il ne gagnera pas d’argent. Cela ne veut pas dire que c’est une cause perdue pour autant ! Effectivement, avec un projet construit, ainsi qu’un vrai enjeu artistique pour toute l’équipe, ton idée pourra le séduire et le motiver. Attention cependant à lui proposer quelque chose qui respectera son univers également. 

Savoir dire non.

Rechercher un shooting t’amènera également sur des territoires douteux. Certain photographes seront même prêt à abuser de ton envie de photos pour servir avant tout leurs intérêts personnel (pas toujours très honnête, mais nous y reviendront dans un prochain article).

Savoir dire non est PRIMORDIAL ! Le photographe a un univers qui te plaît, mais ne te propose pas un projet en accord avec toi-même, ou tes valeurs ? Refuse ! C’est aussi simple que ça. C’est une fausse opportunité,. Tu la saisiras à contre-coeur, mais elle ne t’apportera aucun épanouissement dans ce milieu, bien au contraire.

N’oublie pas que progresser dans le milieu de la photo, c’est s’exposer. Tes photos véhiculeront ton image, à toi de la modelée. Accepter des projets qui ne te correspondent pas, c’est prendre le risque d’avoir des propositions dans une voie que tu n’as pas choisie et ainsi aller à l’encontre de l’image que tu t’étais fixée.

Tout ça pour dire que…

En bref, être modèle photo n’est pas quelque chose de compliqué bien au contraire. Garde simplement certaines choses à l’esprit :

  • privilégier la qualité à la quantité.
  • Bien choisir ses collaborateurs.
  • Savoir dire non.
  • Ne pas hésiter à se former auprès de photographes confirmés lors de tes débuts, même si cela peut avoir un coût, c’est un investissement sur le long terme si tes objectifs sont de percer dans ce milieu.

Que tu sois modèle ou mannequin, expérimentée ou débutante, je t’invite à me partager tes expériences ou tes interrogations. Je me ferai un plaisir d’en discuter avec toi !

Article 1, petit a, prologue, bref ! Le début quoi !
Curabitur fermentum, nibh at scelerisque ultrices, lectus sapien tincidunt ligula, sit amet malesuada urna elit eu purus. Cras cursus leo ut molestie pharetra.